Charges, le point au bout d'un an...

Publié le par Germi

Après un an d'exercice il est temps de faire le point sur les charges... Quels sont les postes les plus couteux? Voici donc la ventilation de mes charges après un an d'exercice.

En tête donc: les achats, suivi par les salaires et en troisième position les charges sociales personnelles*.

*NB: je suis libéral depuis 2002, mes charges sociales ne sont donc pas les charges foraitaires du début d'activité mais des charges "réelles" calculées avec les années n-1 et n-2.

Publié dans entre2vet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

axel 11/10/2006 19:27

 Merci de tes reponses rapides!!
J aurais cru (naivement) que dans le cadre d un rachat de clientele, il n etait pas necessaire d etablir un previsionnel, qu on (la banque et le repreneur) se basait sur les revenus du cedant... ?
Sinon, en termes d assurances , oui bien sur , il y a la RCP , qui depend de l activite , il me semble (Cn /EQ/ RL..)?
Mais il faut egalement une assurance  locaux-materiel j imagine, et une autre "pour soi"??? (autre que la RCP) type mutuelle? (enfin, a moins que ce ne soit la meme que celle que l on a deja en tant que travailleur salarie??

Germi 11/10/2006 19:39

Evidemment la prime de la RCP varie en fonction du type d'activité. Si tu as des locaux, il y a une souscription à une assurance Multirisques Professionnel (MRpro). d'autres infos Et si tu le souhaites (et que tu le peux) je te conseille de souscrire à une complémentaire santé, et un contrat de prévoyance d'autres infos

axel 11/10/2006 15:42

Salut!
je viens de decouvrir ton blog (tres interessant d ailleurs), et voyant que tu es liberal depuis plusieurs annees, j aurais une question.
Que faut il faire lorsqu on veut "devenir" liberal???  (n ayant reçu aucune formation la dessus, je nage un peu!!!)
Mais aussi, apprement , tu as rachete une clientele pre existante, j aurais aime savoir  a quoi il faut " faire attention" dans ce cas?? ( outre le mauvais "positionnement" de la structure par ex..)
 
Merci de bien vouloir m eclairer, au plaisir delire tes reponses.

Germi 11/10/2006 18:43

Salut Axel,Pour être libéral: rien de plus simple. Tu te rends à l'URSSAF la plus proche de chez toi et tu leur déclares la date à partir de laquelle tu souhaites commencer. Ils s'occupent du reste.En parallèle, tu dois bien sur pouvoir exercer, donc inscritpion au tableau de l'ordre, enregistrement du diplôme au Tribunal de Grande Instante (TGI) dont dépend la ou les zones géographiques où tu vas travailler, Assurance responsabiltié civile professionnelle (RCP).Enfin comme nous sommes asujettis à la TVA n'oublie de contacter ton centre des impôts des entreprises afin de voir avec eux les modalités de déclaration de ta TVA (date, rythme...)Tu peux ensuite contacter la CARPV afin d'avoir des cotisation faibles au début d'activité, et il est souhaitable de s'inscrire à une association de gestion agréée (AGA) dans les trois mois qui suivent ton début d'activité.Ma foi c'est à peu près tout...Concernant le rachat de clientèle il y a beaucoup à dire...à quoi faut-il faire attention? en un mot il convient de s'assurer que ce qu'on achète est à sa juste valeur. Pour ce qui est matériel c'est assez simple. Pour ce qui est immatériel (la clientèle) c'est plus délicat. Il faut pouvoir estimer combien de bénéfice peut dégager l'activité que l'on rachète indépendemment de son exploitant: c'est ce qu'on appelle l'excedent brut d'exploitation (EBE). Ensuite, il faut tenir compte de l'aspect géomarketing afin de pouvoir faire des prévisionnels (que de toute façon les banques demanderont). Le but des ces prévisionnels est surtout d'estimer si le bénéfice généré va permettre de rembourser le montant demandé pour la clientèle dans un laps de temps suffisamment raisonnable (généralement 7 ans, mais moins c'est long, mieux c'est...)Voilà dans les (très) grandes lignes...

Philippe 25/09/2006 14:49

je vais peut être dire une connerie, mais pourquoi vouloir descendre le % d'achat, car à priori tout est revendu et rapporte du blé.
Donc pour moi plus le pourcentage achat augmente mieux c'est, du moins dans le cas où on regarde QUE les dépense et à condition que ce ne soit pas des périmés qui gonflent le chiffre.
Après si on parle de % de CA c'est différent...
De toute façon difficile de diminuer les achats sans diminuer le CA, ou alors il faut trouver des "conditions" plus avantageuses auprès des labo et centrale (qui a dit que les GIE étaient interdits déjà?) ou vendre au même prix un produit équivalent trouvé moins cher dans une autre marque.

pascale 24/09/2006 21:17

Pour les achats, chapeau, c'est mon objectif mais impossible à atteindre avec mon activité rurale. Pour en juger mieux, il faut voir quelle est ta part d'activité liée à la vente de pet-food. Plus tu en vendras plus tu augmenteras le pourcentage d'achat mais tu boosteras ton chiffre et  vendras avec APE et API et rebelote tu augmentes à nouveau le poste achats...Je vise  les 38 pour cent. Tes charges salariales sont un peu lourdes mais elles n'augmenteront peut-être plus et ton CA doit continuer à progresser.
Je suis effrayée par ta Taxe Professionnelle et où se trouve ta TVA, aurais-tu fait une erreur car pour moi la tva est aux environs de 9% du C.A..  Je réalise en écrivant ceci que tu ne réalises pas le même camembert que moi car je fais les pourcentages rapportés au CA et inclue le bénéfice dans le camembert. J'en tire pas mal de renseignements. Je vais reprendre avec ta technique. Essaye la mienne...

Germi 25/09/2006 09:15

En ce qui concerne ma taxe professionnelle, elle va tripler l'année prochaine, parce que ces chiffres sont de septembre à août. Tous ces chiffres sont sur des montants hors taxe. Quant aux charges salariales elles vont un peu augmenter dans la mesure où je vais commencer à faire appel à des remplaçants.