Paperasse... on more!! (BIAF)

Publié le par Germi

pile_doc.jpgJe viens de découvrir un nouveau document (un de plus!) obligatoire à transmettre à tout CDD pendant ou à l'issue de son contrat de travail: le BIAF!

Ce document concerne donc la quasi totalité des vétérinaires employeurs, enfin ceux qui se font remplacer pour prendre des congés par exemple...

Qu'est ce qui se cache donc derrière ces 4 lettres?
Bordereaux Individuel d'Accès à la Formation

Ce document permet au salarié de bénéficier sous certaines conditions* d'un congé individuel de formation, d'un congé bilan de compétence ou encore d'un congé validation des acquis d'experience.

Vous trouverez ce BIAF téléchargeable sur le site Fongecif de votre région.

Donc  si je résume rapidement...
Avant le CDD, il faut:
- un contrat de travail
- en transmettre une copie au CRO
- Faire la Déclaration Unique d'Embauche
- Faire effectuer une visite médicale d'embauche
- vérifier le cas échéant que le salarié est bien titulaire d'un mandat sanitaire
- avoir, le cas échéant, un dosimètre pour le salarié et faire signer les consignes de sécurité pour la radiologie

A la fin du contrat, il faut:
- remettre une ou plusieurs fiches de paie
- remettre un Solde de tout compte
- Délivrer une attestation Assedic
- Délivrer un
BIAF

Qui a dit qu'il fallait libérer l'emploi?...undefined


*Un salarié peut bénéficier d’un Congé Individuel de Formation dans le cadre d’un ou plusieurs Contrat à Durée Déterminée, s'il justifie de :
- 24 mois consécutifs ou non au cours des 5 dernières années, en qualité de salarié du secteur privé, quelle qu’ait été la nature des contrat successifs,
- dont 4 mois consécutifs ou non sous Contrat de Travail à Durée Déterminée au cours des 12 derniers mois, dans une Entreprise ressortissant obligatoirement du champ de compétence du FONGECIF  (Vérification du n° Siret)
- commencer sa formation dans les 12 mois qui suivent le CDD qui a ouvert les droits.

Commenter cet article

Christophe 28/04/2008 14:13

Pour reprendre un peu le sujet,nous aussi nous avons cherché à faire travailler les jeunes vétos en contrat de collaboration libéral. Aucun n'a voulu signer. Il fait dire que nos gardes sont de 'vraies gardes' et la charge de travail leur a semblé trop lourde. Finalement, les associés de la structure se retrouve à faire tous les week end tandis que les salariés se retrouvent (à mon sens) sous payés avec l'application de la convention collective.

pc 26/02/2008 20:42

L'idéal serait de laisser tomber l'emploi salarié, le Code du Travail étant notoirement incompatible avec nos rythmes de travail et surtout d'astreinte. Tous nos remplaçants en rétrocession d'honoraires avec un plancher de rémunération journalière aussi bien pour les jours de travail effectif que pour les jours d'astreinte. En plus, ça leur ferait un entraînement pour leur installation future de découvrir les charmes de l'URSSAF et de la CARPV ainsi que de la déclaration de TVA. 

Germi 29/02/2008 09:36

Tout à fait d'accord, c'est d'ailleurs le cas chez nos collègues médecins (salariat interdit en clientèle). Mais bon avec la publication de la convention collective enterine à mon avis pour longtemps le salariat dans notre branche. A nous "employeur' de recruter des collaborateurs afin d'inverser la tendance...

Christophe 05/02/2008 20:50

Et que dire des contrats pour nos piqueurs!Traditionnellement payés à la tâche, la législation n'est pas du tout adaptée à nos pratiques.Si on essaye d'adapter la législation, nos aides seront perdants

Germi 06/02/2008 12:51

Que veux tu dire par la législation n'est pas adaptée?